LE SOUFFLE DE LA LANGUE

Éditions Odile Jabob  1992

 

" L'Europe des langues a un destin qui lui est propre, et ne saurait s'inspirer de modèles étrangers.

Si l'adoption d'une langue unique apparaissait aux États-Unis, pour tout nouvel émigrant, comme un sceau d'identité, en revanche, ce qui fait l'originalité de l'Europe, c'est l'immense diversité des langues et des cultures qu'elles reflètent.

La domination d'un idiome unique, comme l'anglais, ne répond pas à ce destin.
Seule y répond l'ouverture permanente à la multiplicité.
L'Européen devra élever ses fils et ses filles dans la variété des langues et non dans l'unité. Tel est à la fois, pour l'Europe, l'appel du passé et celui de l'avenir. Telle est aussi la thèse du présent livre. "

 

                                                                                                                                           C. H.